Visite à  Générargues et ses environs

Le village de Générargues

Les hommes se sont depuis bien longtemps installés sur ce site notamment sur les hauteurs et ils vont développer au fil des ans habitat et culture. Mais c’est au XIXème siècle que les mas vont prospérer avec les élevages de vers à soie et les filatures s’y rapportant. Aujourd’hui, la vigne et les oliviers ont fait la reconquête des prés.

Cette activité a laissé un patrimoine culturel éparpillé dans la région.

Plusieurs moulins sont encore visibles dans le pays et sont inscrit à l’inventaire général du patrimoine culturel de la région Languedoc-Roussillon : le moulin à farine, filature et moulinerie de soie Savin, puis Garnier, établi sur la route d’Anduze et le moulin à blé, moulin à foulon, puis filature de déchets de soie du Roucan sur le bord de la rivière Gardon de Mialet, au lieu dit Le Roucan.

Des six filatures de soie originelles, quatre filatures sont désormais protégées : celles de Boniface au lieu dit Coudoulous près des falaises, Celle de Thérond au lieu dit Montsauve, Celle Eugène Campredon au lieu dit La Coste, celle de Boisset au mas de Bel air à Montsauve. Elles ont toutes été reprises à l’inventaire général du patrimoine culturel de la région Languedoc-Roussillon.

La Bambouseraie de Prafrance

Crédit : Own work Author Pierre Bona

Elle se situe dans le hameau de Prafrance, à 1 km du centre de Générargues. Elle est inscrite aux Monuments historiques depuis 2008 et détient le label « jardin remarquable depuis 2005.

De par sa superficie exceptionnelle (34 hectares) et la taille des bambous, plantés depuis  1856 par Eugène Mazel, la bambouseraie est un site exceptionnel. Cet homme passionné, a construit également les serres.

Aujourd’hui, lors de votre visite vous pouvez voir en plus de la forêt de bambous :

                  – le jardin japonais « le vallon du dragon » qui a été créé en 2000. C’est sur une surface de 15000m2 qu’ont été  développés les principes du feng shui;

                  – trois autres jardins vous attendent: l’un floral, l’autre d’inspiration japonaise et le troisième autour des bassins (le jardin des bassins d’Eugène).

                  – Un village laotien

                  – Un labyrinthe

Ce parc a permis le tournage de plusieurs films dont « le salaire de la peur » et « Paul et virginie ». En fin de visite, un accès à la jardinerie vous permet d’acquérir des plantes.

Après cette agréable visite bien remplie, il est temps de rentrer dans votre mobilhome au camping Les vistes.