Profitez de votre séjour dans notre camping pour faire une virée dans le Vaucluse qui vous entraînera sur les petites routes, de la ferme de Vallérargues, en passant par la cascade de Sautadet jusqu’à la forteresse de Mornas.

La ferme de Vallérargue

Prendre la départementale D7, puis la D6 jusqu’à Vallérargues. La ferme se situe au bord de la route D979 à une centaine de mètres du village.

La ferme Coudert a ouvert ses portes en 1968 quand les propriétaires ont racheté la ferme qui était à l’abandon. Après beaucoup de travail de restauration, ils ont tout d’abord   acheté 15 chèvres pour faire du fromage. Puis petit à petit, la ferme s’agrandit et le couple accueille de plus en plus de pensionnaires : des dindes, des émeus, des nandous, des autruches, des lamas, des cochons, des poules, des canards, des ânes, des chevaux et plus tard des taureaux. 

Au bord du lac artificiel spécialement créé pour eux, les animaux vivent des jours heureux. La ferme a ouvert ses portes au public, car les touristes de passage étaient en demande et le prix modique de l’entrée (3€)permet le nourrissage des animaux.

Au milieu de l’enclos destiné aux taureaux, quelques vautours font leur apparition. En effet, la ferme Coudert fait partie d’un plan de sauvetage des rapaces qui n’ont plus assez de nourriture dans la nature pour survivre.  Un fonctionnaire du Syndicat Mixte des Gorges du Gardon vient régulièrement déverser sur une plateforme 500 kilos d’abats frais. Parmi les espèces les plus menacées, il y a le Percnoptère, un vautour à la tête orange et aux ailes blanches marquées d’une bande blanche.  Aujourd’hui, il ne reste plus que 60 couples dont 2 couples qui s’installent à la ferme de la mi-mars à la fin août.

Venez visiter La ferme Coudert, route d’Uzès à Vallérargues – 04 66 72 90 28, pour une pause nature où vous pourrez acheter également de bons produits du terroir.

La cascade de Sautadet

Reprenez la route D6 jusqu’à Saint Marcel de Careiret, qui ressemble aux villages de Toscane, et prendre la D23 jusqu’à La Roque sur Ceze. La cascade y est indiquée avec à proximité un parking.

Les cascades regroupent une série de chutes d’eau avec un débit rapide en terrain très accidenté avec de très nombreuses cavités, se recoupant en nids de poule, corbeilles, gours et chaudrons  dont certains ont une profondeur de plus de 10 mètres. La baignade y est interdite, car dangereuse.

Très spectaculaire, le site requiert une grande vigilance et particulièrement pour les enfants qui ne doivent pas s’aventurer trop près des chutes, car la roche est glissante.

Benh LIEU SONG — Travail personnel

La forteresse de Mornas

Prendre la D980 jusqu’à l’embranchement pour retrouver  sur la N 86, vous traversez le fleuve et au lieu-dit le Bout du pont vous prenez la D44 jusqu’à Mondragon. Vous retrouvez la N7 et vous arrivez à Mornas. Vous voilà arrivés au village, il ne reste plus qu’à grimper la route pour atteindre la forteresse…

jean-louis Zimmermann

Dressée sur son éperon rocheux, la forteresse de Mornas, à la limite du département du Vaucluse domine la ville du même nom sur la rive gauche du Rhône.

Depuis l’Antiquité, elle a revêtu une importance capitale pour le contrôle de la vallée du Rhône. Depuis 1978, la forteresse fait l’objet de campagnes de restauration orchestrées par les Amis de Mornas.

De l’Antiquité au Moyen âge

Dans la Gaule, le site du rocher de Mornas était déjà une sentinelle surveillant le grand fleuve, qui permettait de voyager en toute sécurité.

De plus, le Rhône est le seul fleuve reliant directement la Méditerranée à l’Europe du Nord. C’est donc un axe majeur de circulation des populations et des marchandises.

La maîtrise du territoire par les Romains après la conquête de la Gaule se fit par la fondation de la Provincia Romania avec Orange comme ville de garnison.

L’oppidum tenu à l’origine par les Romains est fortifié laissant place à un castrum.

Le village de Mornas (Morenatuso) est cité en 818 et en 1037 sous l’appellation Mornaz. Il est à cette époque la propriété de l’abbaye d’Aniane avant de passer sous l’autorité de l’Archevêché d’Arles puis sous celle des comtes de Toulouse. Ces seigneurs reconstruisent et renforcent la forteresse, conscients de l’importance stratégique de la place.  

En 1209, au moment de la Croisade contre les Albigeois, le comte Raymond VI de Toulouse, accusé de connivence avec les cathares, est obligé de se séparer de certaines de ses places fortes, dont Mornas, en faveur de l’Église, mais que bientôt il reprend.

Le traité de Paris-Meaux, signé en 1229 qui met fin à la croisade albigeoise implique que Raymond VII, Comte de Toulouse, remette le Comtat venaissin au Saint-Siège qui délègue sa gestion au roi de France jusqu’en 1274. Après cette date, la papauté reprend la main sur le comtat.

La forteresse est alors confiée à l’ordre des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem et jouera un rôle important lors de la guerre de 100 ans quand le royaume de France est déchiré entre les différentes factions.

Puis c’est au tour des guerres de religion de ravager le pays au XVIe s et la forteresse tombe aux mains des protestants en 1462. Montbrun, lieutenant du Baron des Adrets n’hésite pas à jeter la garnison en place au bas de la falaise. Après d’incessants conflits, les troupes catholiques reprendront à la fin la forteresse et auront le même geste barbare de précipiter dans le vide les vaincus.

Jusqu’en 1977, la forteresse tombe en ruine et dans l’oubli.

Restauration de la forteresse

Sous l’impulsion de l’association des « Amis de Mornas », des campagnes de restauration réhabilitent cette construction prestigieuse et impressionnante.  Pendant la période estivale, de nombreuses animations et reconstitutions sont proposées aux touristes.

ignis, CC BY-SA 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/, via Wikimedia Commons

Après cette épopée, il est temps de retrouver votre mobilhome dans votre camping et de regarder toutes les photographies que vous partagerez avec vos amis !

Vous pouvez soit revenir sur vos pas soit repartir par l’autoroute A9 et la nationale 106 pour retrouver le havre de paix qu’est le camping les Vistes.